home3.gif (321 octets)
Home
plan3.gif (998 octets)
Plan

 

 

Monographie Succinte de MAHAJANGA

 

La province de Majunga s’étend sur 150.125 km². Majunga (40 km2 pour la commune urbaine) est le deuxième port de Madagascar.   Elle est la capitale de la région du Boeny (5 sous-préfectures ou fivondronana) et de la province autonome de Mahajanga (21 sous-préfecture ou fivondronana). C'est la plus grande ville de toute la côte Ouest caractérisée par un climat sec et chaud et par des paysages de savanes, semi-désertiques à l’extrême sud. Son relief est très varié avec des plaines côtières alluvionnaires très riches, des plateaux semi-arides, des reliefs comme celui des contreforts du massif Tsaratanana.  Le réseau hydrographique se compose de la Betsiboka, la Mahavavy, la Mahajamba, la Sofia. Les réserves naturelles sont nombreuses : Ankarafantsika, Namoroka (Soalala), les célèbres Tsingy de Bemaraha (patrimoine mondial), les criques et les anses d’Ambondro-Ampassy et d’Anjajavy. Les espèces endémiques sont légions dans cette région nord ouest de l’île telles que : les Propithecus verreaux coquereli (tsibahaka ou sifaka), Eulemur fulvus (gidro), Lemur mangos (dredrika), Lemur macaco (makomba).

 

POPULATION

 

Mahajanga a été le point de rencontres des grands navigateurs à la recherche de fortune vers la route des Indes. Des comptoirs arabes ont été créés si bien que la côte ouest porte l’empreinte des va-et-vient incessants des étrangers de diverses nationalités. Mahajanga compte 1.379.000 habitants, avec un taux de croissance de 2,9%. 55,57% de la population a moins de 20 ans et 29,33% ont entre 15 et 30 ans. L’histoire du peuplement est forgée par les Antaloatra et les Sakalavas au 18e siècle, les conquérants Merina au début du 19e siècle, les Karanas et les Banians arrivés par boutres, les Comoriens et autres ethnies de Madagascar ( Betsileo, Antaisaka, Tsimihety, Betsirebaka, Antandroy) et enfin les Français. Les apports du swahilii sont plus marqués dans la langue pratiquée dans cette région dont l’influence de l’islam est importante.

 

carmga.jpg (25876 octets)

UN PEU D'HISTOIRE 

Majunga a été fondé par les Antalaotra ou Antalaotsy (mélange de Pré-Sakalava, d’Arabes et d’Africains). Le  royaume des Sakalava, littéralement ''ceux des longues vallées'' est né au XVIe siècle dans la région de Morondava.  A la fin du XVIIe siècle, le roi meurt et laisse le royaume du Menabe à l'aîné de ses fils, Tsimanongarivo. Son frère Tsimanato révolté par la cruauté et la dureté de celui-ci quitte le royaume pour s'installer près de la baie de Boeny, au sud-ouest de l'actuelle Majunga. Tsimanato, rebaptisé Andriamandisoarivo, conquiert tout le nord-ouest  de l'île et fonde le royaume du Boina et la ville de Majunga.

Le roi actuel se nomme Ampanjakabe Andrianirina Désiré (Doany Miarinarivo-Tsararano).

Etymologiquement, Majunga viendrait du sakalava Mahajanga signifiant ''qui guérit''. Mais le nom le plus retenu est Kiswahili Mji Angaîa, ou ''ville des fleurs'', de l'arabo-swahili parlé par les marchands Antalaotra d'origine arabo-comorienne, métissés à des Africains, et qui s'implantèrent sur la côte.

 

L'arrivée des Merinas se situe en 1824 avec Radama Ier. L'arrivée des Français en 1895 avec les généraux Duchesne, Metzinger et Voiron. Les Anglais arrivèrent en 1942.

 

Depuis l'indépendance en 1960, les Dirigeants successifs de la ville ont été :

 

·        Comme Chefs de province : Jean Jacques Nataï, Totozanany Choisin

·        Comme Gouverneur militaire : Mampila Jaona

·        Comme Présicomex : Rajaofera, Kosay Saidaly, Razafintsalama Gabriel

·        Comme PDS : Razafintsalama Bertrand, Laifara, Bevelo René Justin, Razafintsalama Gabriel

·        Comme Gouverneur : Razafindehibe Etienne

·        Comme PDS : Pierre Tsiranana

·        Le Maire actuel : PAGES Claude

 

RICHESSES

Les principales richesses proviennent de :

·                     La pêche   avec la SOMAPECHE et la  REFRIGEPECHE

·                     L'élevage de crevettes avec l'AQUALMA

·                     La confection avec la SOCOTA POLO

·                     L'agro-alimentaire avec la SEIM et la SIB

·                     L'import-Export,

·                     Le bâtiment et les Travaux Publics,

·                     La Chambre de Commerce, d’Industrie et d’Agriculture,

·                     Le Bureau du Tourisme

·                     Divers groupements professionnels.

 

VIE SOCIO-POLITIQUE ET CULTURELLE

 

La vie politique est animée par différents mouvements  comprenant :

                            

- Une mouvance présidentielle constituée des partis suivants :

·        TIM (Tiako I Madagasikara)

·        HBM (Herim-Bahoaka Mitambatra)

·        RPSD (Rass. Parti Social Démocrate)

·        MFM (Mitolona hoan’ny FaMpandrosoana)

·        PFDM (Partie Forte de M/car)

                                                                  

- Une opposition constituée des partis suivants :

·        AREMA

·        BAOBAB

·        AFFA-UNDD

 

- Un parti indépendant appelé LEADER-FANILO

 

La vie sociale et culturelle, animée de différents organismes :

 

·        Plusieurs ONG et Organisme sociaux et écologistes (Ecole du Monde, PDEM, Croix-Rouge)

·        Clubs de service (Rotary, Lion’s club, Soroptimist)

·        Enseignement : Université (sciences, médecine, dentaire)

·        1 filière de professionnalisation (aquaculture crevette).

 

Les différentes religions pratiquée sont :

·        FFKM

·        EKAR

·        FJKM

·        FLM

·        Anglican/Episcopale

·        Les Chrétiens indépendants (Orthodoxes)

·        Les sectes réformées (Adventiste du 7è Jour, Jesosy Mamonjy, Pentekôtista, FAK, Asan’ny Apostoly

·        Les musulmans

·        Les Sunni(te)

·        Les Chiite (Khodja, Bohra, Khanai)

VISITE DE LA VILLE

Les sites intéressants à visiter sont le port au boutre dont les alluvions rouges de l'estuaire de la Betsiboka empêchent la construction d'un port commercial comparable à Tamatave. Les marchandises sont transportées à bord de boutres aux couleurs passées. A partir de ce port on peut flâner le long des quais Orsini, Vuilemein et Moriceau, jusqu'au quai Barriquand, d'où part le pittoresque ferry pour Katsepy. De là on traverse la vieille ville et on rejoint le front de mer, sur le boulevard Poincaré, appelé aussi la corniche, ballade favorite des habitants de Majunga.

Le baobab,  symbole de la ville est connu dans tout le pays. Le tronc fait plus de 20 mètres de circonférence. Son âge serait de plusieurs centaines d'année, remontant selon certaines légendes à la création du royaume du Boina.

La mosquée de Mahabibo est la plus vieille mosquée de Majunga, magnifique.

Amborovy est la plage de prédilection des majungais avec, au nord, le cirque rouge, grand cirque érodé qui décline toutes les teintes de terre entre l'ocre et le rouge en passant par les roses les plus variés.

 

Le site www.gazetynety.org  présente un dossier succinct mais très complet sur Mahajanga.